Newsletter novembre 2020

loucia-carlier-revelations-emerige-art-contemporain-16-1495x840

Newsletter novembre 2020

Depuis 2014, l’un des jalons de l’année artistique a lieu chaque automne sous l’impulsion du Fonds de Dotation Emerige. Il s’agit de la Bourse Révélations Emerige, attribuée à un jeune artiste de la scène française, lauréat parmi 11 artistes sélectionnés pour une exposition de leurs œuvres dans des lieux emblématiques.

Il y a dans ce genre de démarche une véritable dynamique de soutien à l’émergence artistique. Emerger, tout un programme. L’origine de ce mot est l’emergentia, apparition, visibilité, du verbe latin emergo : sortir de, se montrer. A son tour, la racine du terme grec pour l’émergence nous éclaire : phaínō, apparaître, se manifester de manière évidente, à l’origine du mot « épiphanie ». L’artiste émergent est celui dont la présence se fait sentir, dont le travail commence à être regardé, dont la carrière est en voie de prendre de l’ampleur. Cette mise au jour ne va pas de soi et l’accompagnement des initiatives en ce sens sont souvent déterminantes.

La Bourse de Révélations Emerige est paradigmatique de ce type de mécénat. Il ne s’agit pas seulement de soutenir la scène émergente en mettant à la disposition des artistes des moyens pour être vus. Le fait d’y associer d’une part des galeries de premier plan et, d’autre part, le fait de rapprocher l’art avec tous les publics, des plus grands collectionneurs aux scolaires, honore une certaine idée de l’élite dans sa dimension la plus noble : il faut pouvoir être éligible pour figurer parmi les élus. Emerige, dont le nom même évoque phonétiquement l’émergence, est l’un des acteurs qui rendent cela possible.

Clara Pagnussatt

Newsletter compète ici

Sorry, the comment form is closed at this time.